PITTA: Est l’énergie de transformation, le feu + l’eau. Référence à la chaleur qui transforme, à la capacité de transmuter les choses autant concrètes que subtiles.

Associé aux éléments du feu et de l’eau ainsi qu’aux propriétés suivantes : chaud, léger, rapide, fluide, liquide et onctueux. Dans l’organisme, PITTA s’exprime à travers le métabolisme et les réactions chimiques, lesquels entraînent la production de chaleur et d’énergie. La digestion chimique des aliments, la production d’énergie par les cellules, l’effet des hormones et des neurotransmetteurs, tous les processus biologiques qui dépendent des réactions chimiques font référence à PITTA. Désigne la bile, chaleur et transformation de la chaleur, force qui régit l’énergie physique et les transformations à l’intérieur du corps et de l’esprit, l’intelligence et la compréhension. Sa puissance apparaît dans les yeux et au niveau de l’éclat de la peau.

Psycho : Responsable des désirs, de l’ambition, du courage et de la témérité. Il lui faut un but. Son énergie se déploie pour l’atteindre, pour comprendre et intégrer les concepts ainsi que de développer une vision à long terme. PITTA s’entoure de personnes moins intelligentes que lui pour développer son égo ou pour combler leur besoin de diriger. Tendances colérique, irritable, tranchant, hypersensible, facilement vexé, autoritaire, orgueilleux, jaloux, possessif, actif, très intelligent, intellectuel, esprit vif, rigoureux, tendance aux extrémismes, ambitieux, cherche la renommée, la réussite professionnelle, manque de confiance en lui, UN bon pouvoir de compréhension, une intelligence aiguë et tendent à être de bon orateurs. Ils aiment être des chefs et apprécient la prospérité matérielle. Grand affectif, aime ou déteste et peut changer d’avis du jour au lendemain, aime pouvoir tout maîtriser sinon facilement déstabilisé, soif de connaissance et de bonheur, doté d’une certaine sagesse, compréhension et humilité. Tend vers l’excessif, l’aigu, le rapide, le supérieur. Brûle, se consume. Fonctionne en « hyper ». A trop de feu dans le cœur, entraînant un déséquilibre du système digestif et du psychisme. Elles sont très passionnées dans leurs sentiments et leurs pensées. Elles sont cordiales et aiment se poser un peu, la croissance et le développement, la beauté et le luxe.

Physio : Le siège de PITTA est le foie, pancréas, duodénum, intestin grêle, peau, yeux. De corpulence moyenne, svelte, poitrine moyenne, Proéminence moyennes des veines, tendons et des os. Le développement des muscles est modéré. Belles proportions. Le teint peut être cuivré, jaunâtre, rougeâtre ou clair. La peau est chaude, fine, sensible. Des yeux bruns et cheveux bruns/ châtains, voir roux qui ont tendance à être précocement gris ou à tomber. Globes oculaires moyennement proéminents. Regard intense, pénétrant. Les ongles lisses. Ces personnes ont un solide métabolisme et une très bonne digestion, d’où un solide appétit. Avalent de grande quantité de nourriture et de liquide. Penchant pour les goûts sucrés, amer et astringent et apprécient les boissons froides. Transpiration excessive. Température du corps légèrement élevé et les mains et les pieds ont tendance à être chauds. Facteurs aggravant PITTA : Chaleur et saison chaude, Nourritures riches, le sel, la viande rouge, les saveurs épicées et aigres, Irrégularité des repas, Médicaments, alcool, Peur de l’échec, Efforts en milieu de journée, Travail intellectuel intensif. Trop d’activités. Contrariété qui provoque la colère, perte de pouvoir. Trop de boissons chaudes.

Aperçut du ressenti pour un Dosha PITTA en déséquilibre et donc en excès : Les symptômes se manifestent surtout au niveau du tronc, du cœur au nombril. Par ailleurs, on observe souvent les conséquences d’un dérangement aux parties du corps suivantes : nombril, estomac, lymphe, sang, yeux, peau et glandes sébacées.

  • Irritabilité, impatience, colère
  • Appétit et soif excessifs
  • Désir pour substances froides
  • Sensations de brûlements (estomac, muscles, peau, etc.)
  • Odeurs prononcées
  • Acidité corporelle
  • Colorations plus rouge ou orangée (yeux, peau, selles et urine)
  • Inflammations diverses
  •  Infections, surtout bactériennes et fongiques
  • Forte diarrhée infectieuse
  •  Intensité des symptômes
  • Soif et appétit excessif
  • Colère, haine, impatience, irritabilité
  • Difficulté à dormir
  • Goût amer en bouche

Pour rééquilibrer PITTA : Utilisez alors les attributs inverses pour pacifier le principe pitta Purifiant plutôt qu’odorant, frais à la place du chaud, lourd à la place du léger,.. Une alimentation faible en gras, jus de légumes frais à température ambiante. Nourriture fraîche et crudités. Infusion de menthe poivrée ou lassi. Tisane digestive avc cumin, fenouil, coriandre. Appétit plus prononcé et il faut augmenter les portions en conséquence, sans pourtant exagérer. Les saveurs rafraichissantes comme le doux, l’amer et l’astringent apaiseront, tout en évitant la saveur très piquante comme celle des piments forts et les aliments trop acidifiants. (Sauf le citron).Les légumes, surtout les verts feuillus comme le persil, aideront à diminuer l’acidité et les toxines de l’organisme. S’apaiser, retrouver la paix et la sérénité en appliquant retenue et modération à sa vie. Il est essentiel de cultiver le contentement, le plaisir et la satisfaction au quotidien, d’accepter et de faire la paix avec les conditions et les limitations du moment. Pratiquer des sports aquatiques modérés, sport en plein air, sport d’hiver, douches et bains frais. Refroidir, cultiver le calme, la purification, la modération, la retenue, la patience. S’exposer à la brise et à la lumière de la lune, éviter les excès de soleil et de chaleurs. Favoriser un milieu de vie verdoyant, comprenant des sources d’eau fraîche. Se promener en nature, dans les jardins, les forêts, près des lacs et des fleurs. Parler doucement, pardonner. Se contenter, rechercher la compagnie d’amis plaisants, écouter de la musique légère. Prendre des bains et des douches d’eau fraîche. Porter des fragrances aromatiques et sucrées. Recevoir des massages doux et aimants à l’huile de coco qui a la particularité de contenir une grande proportion d’acide aurique, un constituant très important pour la santé. Dans la nature, seul le lait maternel humain est aussi riche en acide aurique avec des propriétés immunitaires. L’huile de coco est antivirale, antibactérienne et a une action rafraîchissante et anti-inflammatoire. En usage externe, l’huile de coco est principalement utilisée en cosmétique. Son pouvoir hydratant et assouplissant est recommandé pour les cheveux et pour toutes les régions du corps ou la peau est particulièrement fine et sensible. On favorise pour PITTA les huiles essentiels de lavande, jasmin, rose de damas et menthe. On cherche à diminuer l’acidité corporelle et les toxines lorsque PITTA est en excès, notamment en aidant le foie et les reins à faire leur travail. Pour l’acidité, le chardon-marie, la chlorophylle liquide, le guduchi, la prêle, les fleurs de sureau, la feuille de pissenlit et l’ortie fonctionnent très bien. Parmi ces plantes, les deux dernières excellent pour tonifier les reins. Le foie sera supporté par des plantes comme le raisin des montagnes, la bardane, la racine de pissenlit, l’achillée millefeuille, la calendule ou encore le chardon-marie, mentionné précédemment. Lorsque la peau est affectée par pitta, le neem est une plante utilisée fréquemment en Ayurvéda qui fera des merveilles autant à l’interne qu’à l’externe. Elles auront une action sur la jalousie, la violence et l’inflammation. Racine de Dent de lion, fleur de Millepertuis, fleur de Verge d’or, fleur de Lavande (calme l’irritabilité), fleur de Souci, graines de Coriandre (calme la mauvaise humeur).

» PITA

Fermer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Google+